ladresse-satisimmo.com

Quels avantages d'intégrer des SCPI en assurance-vie ?

SCPI et assurance-vie : ce sont les deux placements préférés des Français réunis en un seul. Les sociétés civiles de placement immobilier rejoignent en effet le support en unités de compte de ce contrat d’épargne. Ce, tout comme les OPCI et les SCI qui sont aussi des produits pierre-papier, ainsi que les valeurs mobilières et ses dérivés.

 

Le but de ces différentes classes d’actifs dans l’assurance-vie

L’assurance-vie a été initialement conçue sur la base de fonds en euros ; on parle alors de contrat monosupport. Or, son rendement s’érodait depuis maintenant quelques années. Les assureurs voulant rétablir le bon rendement de ce produit d’épargne afin de permettre qu’il refasse peau neuve, ceux-ci ont décidé d’intégrer différentes solutions ayant vocation à le redynamiser. Ainsi, les différentes classes d’actif citées plus haut sont sélectionnées pour le rendement élevé qu’elles procurent. Toutefois, les risques de perte en capital sont élevés, avec les contrats dits multisupports.

 

Tirelire, Argent, EnregistrerDétenir de l’immobilier dans son assurance-vie

Focalisons-nous à présent sur les SCPI dans l’assurance-vie. En y souscrivant, l’épargnant se constitue un patrimoine immobilier et profite de tous ses atouts. Ainsi, il tire profit des loyers de la SCPI, mais qui sont directement logés dans son assurance-vie. Il s’agit de loyers issus de divers types d’immeubles s’il a souscrit à une SCPI diversifiée. Dans certains cas, ces loyers – plus communément appelés dividendes – proviennent de l’étranger, par exemple lorsque la SCPI a réalisé des acquisitions à l’international. Ces dividendes sont généralement stables et réguliers – versement tous les 3 mois – car proviennent d’actifs résilients et invulnérables à des conjonctures défavorables. En somme, investir dans des SCPI à travers son assurance-vie, c’est l’alimenter avec des revenus issus d’un actif dit valeur refuge.

Par ailleurs, l’épargnant échappe à toute contrainte se rapportant à la gestion locative : il ne souscrit qu’à des parts de société, tandis qu’un exploitant prend en main toutes les charges liées à la mise en location du parc immobilier de la SCPI.

 

Alléger sa charge fiscale

Un des principaux avantages de ce montage : la possibilité de déduire les dividendes de ses revenus imposables. Ainsi, l’épargnant non seulement fait capitaliser ses encours d’un côté, mais aussi défiscalise de l’autre côté. Il est donc doublement gagnant et peut enregistrer un excellent rendement net de ce type de placement. La déduction des dividendes est effective tout au long de la durée de détention du contrat d’assurance-vie. La durée minimale doit cependant être de 8 ans au moins afin de bénéficier de ces allègements fiscaux.

Rappelons que pour une SCPI détenue en direct, c’est-à-dire en dehors d’une assurance-vie, la fiscalité est plutôt lourde puisque les dividendes sont considérés comme étant des revenus fonciers. Ainsi, ils sont imposés soit au régime réel d’imposition, soit au régime micro foncier.

 

Opter pour les fonds à gestion libre ou pilotée

Si l’épargnant est un investisseur plus ou moins averti, en connaissance des atouts et des risques de chaque classe d’actif proposé dans les supports en unité de comptes, il peut lui-même choisir les produits qui vont dynamiser son contrat. On parle alors de fonds à gestion libre et ce, en fonction de son profil de risque. Par exemple, s’il autorise la prise de risque, les valeurs mobilières et la pierre-papier occuperont 80% de la composition de son contrat. À l’inverse, à l’approche du départ à la retraite, les risques seront réduits : il vaut mieux privilégier les fonds en euros et les actifs à rendement-risque équilibré, tels que les SCPI.

L’épargnant peut aussi confier à l’assureur lui-même le choix de la composition de ses supports : il est donc question de souscrire à des fonds à gestion pilotée. Quel que soit le choix du mode de gestion, il vaut toujours mieux s’intéresser à l’avance à la composition des supports de l’assurance-vie.

Blogs

  1. 29 Août 2021Les SCPI restent-elles l'investissement le plus rentable ?485
  2. 15 Juin 2021Le budget logement des Français augmente encore pour l'immobilier3623
  3. 11 Mai 2021Comment se portent les marchés avec la crise ?1135
  4. 21 Fév. 2021Qui peut bénéficier du statut LMNP ancien ?7905
  5. 13 Fév. 2021Quelques conseils pour bien vendre une maison à Saint Jean de Luz1019
  6. 3 Fév. 2021Réussir son investissement immobilier258
  7. 7 Janv. 2021Investir dans l'immobilier locatif avec la SCPI Eurovalys1695
  8. 11 Déc. 2020Les arrondissement de Paris les plus populaires pour une société1271